Bodypositive

Sous le soleil du Sud… Maillot 1 pièce ou 2 pièces : et si on arrêtait avec les complexes ?

Maillot deux pièces et complexes : s'assumer sur la plage
Crédit : @charlotteaime

Il y a tellement de raisons pour lesquelles je ne mettais plus en maillot 1 pièce. C’est pourtant quelque chose que je n’aurais pas imaginé il y a quelques années.

A 20 ans, je ne me posais même pas la question !

A 30 ans, j’avais des abdos en bétons et une silhouette fine grâce à une année à l’étranger qui m’avait permis de prendre soin de moi.

Après ma grossesse, et malgré 17 kilos de plus sur la balance avant l’accouchement, j’ai tout donné pour retrouver mon poids et ma forme physique.

Les choses ont alors commencé à changer. Avec un enfant en bas-âge, la vie est tout de suite plus compliquée ! On se donne corps et âme pour ce petit être si fragile et souvent les séances d’exercice physique passent à l’as. Une césarienne pas vraiment réussie, quelques kilos en trop, et des années après : le corps qu’on avait l’habitude de voir dans le miroir a disparu.

Et c’est là qu’on passe, en tous cas, que je suis passée, au maillot 1 pièce. Parfait pour tout dissimuler ! Idéal pour cacher les petits bourrelets, les petits plis ! Et c’est à se demander si parfois on aimerait pas aussi une combinaison intégrale pour être parfaitement à l’aise sur la plage…

Ce que j’ai réalisé cette année, c’est que j’enfilais désormais un maillot 1 pièce, parce que j’avais peur de mon regard sur mon corps, mais aussi de celui des autres !

Dans une société où plus que jamais on passe son temps à se comparer, parce que nos vies s’étalent sur les réseaux sociaux, s’affirmer avec ses « défauts » ou ses particularités semble de plus en plus difficile.

Les générations de nos parents n’avaient pour point de comparaison que les corps dénudés sur la plage, leur entourage, les pages des magazines et les publicités. Et on râlait déjà de l’impact de ces derniers sur le mental et l’acceptation de soi.

Désormais on peut se comparer en direct et à tout moment de la journée au monde entier avec les réseaux sociaux. Sans aborder les autres aspects que cela engendre au niveau de l’estime de soi et de la confiance en soi, je suis personnellement très touchée par les photos de corps parfaits qui s’étalent sur nos réseaux, où je suis moi-même présente.

J’aimerais avoir 20 ans, des abdos en bétons et des fesses bien rebondies. Et c’est pour cela que j’ai si longtemps caché mon corps dans un maillot 1 pièce. De voir ces images de filles parfaites sur les réseaux sociaux a accentué mes complexes ces derniers temps. Comment être fière de son corps alors qu’il n’est pas parfait ? Peut-on montrer son corps, sur la plage, sur les réseaux, quand il n’est pas aligné avec les normes idéales ? Certaines filles s’assument dans la vraie vie ou sur Internet, avec beaucoup de panache, mais jusqu’ici ce n’était pas mon cas…

Pour arrêter de complexer et de me remettre à porter des maillots 2 pièces sur les plages de Marseille ou de la Côté Bleue où je me baigne le plus souvent, j’ai mis en place plusieurs stratégies qui pourront peut-être vous aider si vous vous trouvez dans le même cas que moi :

  • arrêter les régimes et d’essayer de perdre ces kilos en trop qui m’ont longtemps miné le moral et tenter de rééquilibrer mon alimentation au maximum. Sans me prendre la tête quand je n’y arrive pas ou quand je n’en n’ai pas envie.
  • me focaliser sur d’autres aspects de ma personne : par exemple, j’aime bien mon sourire, mon rôle de maman, ma nouvelle coiffure…
  • acheter des vêtements à ma taille : j’ai longtemps été focalisée sur la taille. Très fière de pouvoir rentrer dans du 36 puis dans du 38, je n’en n’ai jamais démordu, quitte à me sentir ultra-serrée dans mes vêtements ou à avoir des petits bourrelets autour de la taille qui dépassent du jean ! Désormais, je prends un 38/ 40 ou j’assume une taille L. Non seulement je me sens mieux dedans (je peux respirer !) mais en plus les vêtements tombent mieux sur moi, et ma silhouette s’en trouve améliorée !
  • Relativiser : c’est étrange mais depuis que je prends mon poids et mes complexes à la légère, je les assume beaucoup plus et même… je les aime comme faisant partie de mon nouveau moi ! Ok, j’ai quelques kilos dont j’aimerais me débarrasser : mais je ne suis pas parfaite et je n’ai jamais prétendu l’être. Cela ne mets pas ma santé en danger et il y a des choses bien plus graves/ importantes dans le monde. Le confinement et les difficultés éprouvées lors de cette période m’ont permis de prendre beaucoup de recul sur certains aspects de ma vie, dont celui-ci !

Ce faisceau de réflexions m’a permis d’assumer à nouveau le maillot 2 pièces. Et de l’affirmer vraiment c’est-à-dire sans cacher mes bourrelets ou dissimuler mes petits plis sous un paréo !

Vous savez quoi ? Cette démarche m’a donné envie … d’acheter un autre maillot deux-pièces !

Et vous, où en êtes-vous de vos complexes sur la plage ?

(2 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :