Gaodina : le restaurant aixois que j’aurais voulu garder rien que pour moi

Crédit : @charlotteaime

Il est de ces adresses qu’on voudrait garder pour soi. Vous savez, ces adresses que, égoïstement, on voudrait ne jamais voir populaires : tout simplement parce qu’elles sont exceptionnelles et qu’on aimerait en garder l’exclusivité. C’est un peu ce que j’ai ressenti en franchissant la grille de la Bastide qui abrite le restaurant Gaodina. Situé aux Milles, un peu avant Aix-en-Provence en venant de Marseille, ce restaurant lancé en octobre 2019 et remanié pour une ouverture en mode post-déconfinement est un petit bijou.

On sort de l’autoroute et on s’aventure sur une petite route de campagne, suffisamment près pour être pratique, mais suffisamment loin pour être à l’abri du bruit et de la fureur. Là, on franchit le portail et on découvre une bastide ensoleillée, dont les pierres réfléchissent la lumière comme souvent en Provence. Le restaurant en intérieur, encore en travaux, sera probablement ouvert courant été 2020, et en attendant, nous sommes dirigés vers la terrasse : tant mieux, c’est exactement là que nous désirons déjeuner, à l’ombre d’un immense marronnier, dont on se demande combien de générations il a vu passer dans cette bastide.

Crédit : @charlotteaime

Nous sommes parfaitement installés, avec une vue sur la piscine et le jardin, dans un environnement calme mais pas dépourvu d’un fond de musique bien tendance. Le midi, la formule déjeuner (plat du jour + café 17 euros / Entrée + Plat 19 euros/ Plat +dessert 19 euros) permet de venir déjeuner rapidement entre midi et deux – par exemple pour ceux qui travaillent dans la zone commerciale des Milles.

Mais aussi de savourer la cuisine méditerranéenne, fraîche et de saison du chef Yannis Lisseri en tout quiétude. Nous avons opté pour la formule du midi avec ce jour-là une soupe froide de melon au vinaigre, groseille et pastèque, suivi d’un filet mignon de porc, polenta aux agrumes, crème de maïs à l’encre suivi d’un dessert « Chocolat » . Un enchantement des papilles aux saveurs solaires de Provence.

Crédit : @charlotteaime

Ensuite, direction la piscine : calme, peu fréquentée en semaine (en tous cas le jour où nous y sommes allés), elle offre des lits de plage comme on les aime pour s’y prélasser au soleil ou abrité à l’ombre des pins. Il vaut mieux réserver vos matelas (réservation payante : 20 euros l’après-midi).

Crédit : @charlotteaime

Pour finir cette journée idyllique, le jardin offre un espace au calme avec des fauteuils lounge en bois… qui se transforme à partir de 17h en afterwork avec cocktails et tapas et jusqu’à 23h.

Crédit : @charlotteaime

On a tellement aimé Gaodina, qu’on a qu’une envie : y retourner pour y chiller du déjeuner jusqu’à la fin de l’afterwork, pour un moment en Provence, hors du temps.

Gaodina :

Publié par

Blogueuse, modeuse et maman, sur mon blog et sur Instagram

Un commentaire sur « Gaodina : le restaurant aixois que j’aurais voulu garder rien que pour moi »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s